Le gaspillage alimentaire

En 2019
70% des achats alimentaires des Français
se font dans les enseignes de la grande
distribution qui sont responsables à 14% du
gaspillage alimentaire.

Chaque année, en France, 10 millions de tonnes
de nourriture consommable sont gaspillées.

 

Le gaspillage alimentaire équivaut à 1/3 de la production mondiale qui est chaque année jeté à la poubelle. Il est croissant et touche toute la chaîne alimentaire, du producteur jusqu’au consommateur. Aujourd’hui, jeter coûte moins cher que de donner ou passer par des systèmes de déstockage et des lois compliquent les dons de denrées alimentaire.
Les lois contre le gaspillage alimentaire voient le jour mais elles sont encore mal connues et pas assez respectées.

LOI GAROT en 2020:
17% appliquent l’intégralité de la loi Garot
84% des Industries agroalimentaires ne connaissent pas la loi alors qu’elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2020 sur le secteur

Chez le consommateur, le gaspillage alimentaire représente 30 kg par an et par habitant, dont 7 kg d’aliments encore emballés. Source : Ademe
Il existe deux catégories de date limite pour les produits alimentaires. Cette réglementation demande une communication nationale pérenne pour être connue de tous et réduire les pertes alimentaires liées à cette mauvaise gestion et compréhension des dates.

 

 

DLC vs. DDM ?

DATE DE LIMITE DE CONSOMMATION

Date après laquelle la consommation comporte des risques pour la santé.
«A consommer jusqu’au…»

DATE DE DURABILITE MINIMUM

Date indicative après laquelle le produit perd de ses qualités gustatives ou nutritives mais est toujours consommable et commercialisable.

Partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire à également